De la nouveauté dans l’équipe de Centraide Estrie

Sherbrooke, le 22 octobre 2020 – L’automne amène de la nouveauté chez Centraide Estrie. Lors de l'assemblée générale annuelle du 15 septembre dernier, Chantale Charron a été élue au siège laissé vacant par Yves Jodoin. Mme Charron est travailleuse sociale de formation et elle a fondé et dirigé la Maison Jeunes-Est à Sherbrooke pendant 36 ans. Elle a donc une solide connaissance du milieu communautaire et des besoins des jeunes. Centraide est heureux de pouvoir compter sur son expertise. Mentionnons également que Denis Beaudin, Marie Josée Fauteux, Jean-François Guay, Luc Sauvé et Jessica Tanguay ont renouvelé leurs mandats pour deux ans.

Un président et des administrateurs dynamiques

Pendant la première rencontre du conseil d’administration, Ismael Sondarjée et Jean-François Guay ont été élus à la présidence et à la vice-présidence. De leur côté, Jessica Tanguay et Marie Josée Fauteux ont reconduit leurs mandats au secrétariat et à la trésorerie.

M. Sondarjée est spécialiste principal des marchés particuliers pour la Banque de Montréal. Papa de deux enfants, ce jeune homme est administrateur de Centraide Estrie depuis plus de six ans. Il est aussi président du cabinet de campagne depuis deux ans. « Chez nous, l’implication et le bénévolat vont de soi. Mes parents m’inculquent ces valeurs depuis que je suis tout jeune. C’est un honneur de m’impliquer chez Centraide Estrie et de collaborer avec Jean-François, Jessica, Marie Josée et tous les administrateurs », affirme M. Sondarjée. Il succède ainsi à Yves Jodoin, qui a occupé la présidence les six dernières années. « Je tiens à remercier chaleureusement Yves. Nous sommes reconnaissants de tout ce qu'il a fait pour notre organisation. Je suis également heureuse de pouvoir compter sur l’expertise et les idées d’Ismael. Je sais qu’il relèvera ce défi avec dévouement », mentionne Marie-Hélène Wolfe, directrice générale de Centraide Estrie.

Une nouvelle directrice philanthropique

Par ailleurs, Marie-Claude Landry s’est récemment jointe à l’équipe de Centraide en tant que directrice philanthropique. Œuvrant dans le secteur sans but lucratif depuis une vingtaine d’années, elle a été directrice générale d’Héritage Montréal et elle a travaillé plus de cinq ans à la Fondation des YMCA du Québec. Au fil des ans, ses qualités de leader jumelées à sa vision ont permis à Mme Landry de mener de front plusieurs évènements-bénéfice et campagnes majeures de financement, d’implanter des programmes de collecte de fonds et de coordonner la mise sur pied de différentes politiques de dons. Le conseil d’administration et l’équipe de Centraide lui souhaitent la bienvenue!

— 30 —

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebook et LinkedIn.

Source :
Marie-Hélène Wolfe
Directrice générale

Contact :
Caroline Falcão
Conseillère aux communications et marketing
819 569-9281, poste 228
communications@centraideestrie.com

Les inégalités sociales : une réalité trop souvent reléguée au second plan

Le 17 octobre a été décrété par l’ONU Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.

Bien que le Québec fasse bonne figure à l’échelle mondiale sur la question des inégalités, la pandémie actuelle a tout de même mis en lumière des fractures sociales ainsi que les différentes formes de racisme et de discrimination systémique. Bien qu’il y ait des efforts soutenus de la part de plusieurs acteurs, on ne peut que constater l’immense défi pour changer cet état de choses.

Au cours des 50 dernières années, le Québec a travaillé de multiples façons à appliquer le principe d’égalité des chances pour toutes et tous. C’est ce principe qui a guidé nos grands choix collectifs notamment en matière d’éducation, de santé, d’accès à l’emploi, à la justice et à un revenu de dernier recours. Ces choix de société visaient l’atteinte de conditions de vie décentes pour toutes et tous et la reconnaissance du principe d’égalité en dignité, en valeur et en droit.

La plupart des experts s’entendent sur le fait qu’il y a un coût collectif et individuel à tolérer la pauvreté et les inégalités dans notre société. En fait, le Centre d'étude sur la pauvreté et l'exclusion estime que la pauvreté coûterait entre 15 et 17 milliards de dollars par année au Québec.

La crise sanitaire, sociale et économique que nous traversons actuellement creuse davantage les inégalités. Elle frappe de plein fouet, et plus durement, les personnes en situation de pauvreté et d'exclusion. De plus, elle jette instantanément dans la précarité plusieurs travailleuses et travailleurs vulnérables en raison des impacts de la pandémie sur leur secteur d’activités.

Les inégalités sociales touchent différents aspects de la vie notamment la santé, l’éducation, l’emploi et l’environnement.  Par exemple, les inégalités de santé se reflètent tant dans l’accessibilité aux soins que dans l’espérance de vie. Avant la crise sanitaire, l’écart d’espérance de vie au Québec était d’environ 8 ans entre un quartier aisé et un quartier défavorisé. Des inégalités se creusent aussi ou se maintiennent en termes de salaires, d’avantages sociaux et de statut d’emploi. Sans compter que des groupes sociaux sont particulièrement affectés et exclus en fonction de leur genre, de leur situation économique, de leur statut social, de la couleur de leur peau, de leur langue, de leur origine, de leur état de santé physique ou mental, de leur âge, de leur orientation sexuelle, de leurs limitations fonctionnelles, etc.

Comme la chanson de Jean-Pierre Ferland le dit si bien Une chance qu'on s'a, car rien ne peut remplacer la générosité, la solidarité et l’entraide.

Pour les Centraide, agir sur les inégalités sociales, c’est rompre avec la perspective selon laquelle une vie sans pauvreté et exclusion est le lot d’une responsabilité individuelle. La solution passe obligatoirement par une action collective d’envergure. La lutte pour briser le cycle de la pauvreté et de l’exclusion sociale exige impérativement de repenser nos façons de vivre ensemble et d’agir sur les inégalités sociales, le racisme et toutes autres formes de discrimination. Un constat s’impose : nous sommes plus forts et plus riches collectivement lorsque nous améliorons la qualité de vie de toutes et de tous pour leur permettre de réaliser leur plein potentiel. Nous ne pourrons jamais construire une société meilleure en laissant s’accroître ou se perpétuer les inégalités sociales.

Cette crise a révélé que les ressources, les systèmes et les institutions sur lesquels nous nous appuyons en ce moment ne sont pas tous adaptés à soutenir les populations vulnérables et marginalisées. On se doit de souligner la créativité et la compétence des travailleuses et travailleurs du milieu communautaire. Les Centraide sont fiers d’appuyer les initiatives des organismes pour contrer les effets de la pandémie chez nos concitoyennes et concitoyens.

Il est plus important que jamais d’agir avec cœur, de faire une différence dans nos communautés et d’appuyer toutes celles et ceux qui travaillent sans relâche pour renforcer le tissu social dont nous bénéficions.

Les Centraide du Québec

Marie-Hélène Wolfe, directrice générale, Centraide Estrie
Stéphan Boucher, directeur général, Centraide Gaspésie-les-îles-de-la-Madeleine
Valérye Bourassa, directrice régionale par intérim, Centraide Centre-du-Québec
Martin Chaput, directeur régional, Centraide Lanaudière
Hélène Côté, directrice générale, Centraide Richelieu-Yamaska
Colette Cummings, directrice régionale, Centraide Sud-Ouest du Québec
Isabelle Dionne, présidente-directrice générale, Centraide des régions Centre-Ouest du Québec
Chantal Ferland, directrice régionale par intérim, Centraide Mauricie
Joannie Francoeur-Côté, directrice générale et développement social, Centraide Duplessis
Sylvie Gauvin, directrice générale, Centraide Laurentides
Nathalie Lepage, directrice générale, Centraide Outaouais
Josée Mailloux, directrice générale, Centraide Haute-Côte-Nord/Manicouagan
Bruno Marchand, président-directeur général, Centraide Québec, Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent
Lili-Anna Pereša, présidente et directrice générale, Centraide du Grand Montréal
Mélanie Perreault, directrice régionale, Centraide Abitibi Témiscamingue et Nord-du-Québec
Martin St-Pierre, directeur général, Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean
Laure Voilquin, directrice régionale, Centraide Hautes-Laurentides

 

Centraide Estrie reconnaît ses bénévoles… à distance!

Sherbrooke, le 16 septembre 2020 – Chaque printemps depuis 15 ans, Centraide Estrie organisme une soirée reconnaissance pour souligner l’apport de ses précieux donateurs, organismes et bénévoles. Puisque la pandémie a empêché la tenue de cet évènement en mai dernier, Centraide a décidé de réaliser un vidéo reconnaissance. « Même à distance, il est important pour nous de reconnaître ces gens de cœur. Grâce à eux, nous pouvons continuer à améliorer des milliers de vies, ici en Estrie. Nous leur disons merci pour tout ce qu’ils accomplissent pour leur collectivité! », affirme Mme Marie-Hélène Wolfe, directrice générale de Centraide Estrie.

C’est avec plaisir que nous dévoilons les récipiendaires des prix reconnaissance Centraide Estrie 2020 :

Le prix Porteur d’espoir est remis au Centre d’action bénévole de Windsor et région pour s’être illustré au cours de la dernière année par le dynamisme de ses employés et bénévoles. L’équipe fait preuve de beaucoup de dévouement envers la clientèle et ils sont créatifs dans leurs actions.

Nathalie Boisvert, directrice générale du CAB de Windsor et région

Le prix Cœur à Cœur est décerné à Jani Morin, une bénévole de longue date qui s’est démarquée par sa disponibilité et son engagement dans l’organisation de la campagne chez AFT. Elle a su être convaincante et mobilisatrice après de ses collègues.

Jani Morin, directrice des ressources humaines chez AFT

Le prix Fidélité Campagne est décerné à Masonite – usine de Windsor. Il s’agit d’une entreprise qui participe à la campagne depuis plusieurs années et l’équipe a conservé la tradition de la campagne Centraide, malgré les changements organisationnels.

Cindy Buzzell, directrice des ressources humaines et Richard Lessard, directeur d'usine chez Masonite

Le prix Université-Centraide est remis à Anne Hurtubise, Mohamadou Sarr et Sylvie Duguay pour leur implication à la campagne Centraide à l’Université de Sherbrooke. Depuis plusieurs années, Anne et Mohamadou ont instauré une saine compétition entre leurs facultés respectives afin d’augmenter les dons amassés. De son côté, Sylvie en était à sa première participation et elle a fait preuve d’une grande générosité en contribuant à la coordination de la campagne entre toutes les facultés.

Mohamadou Sarr et Sylvie Duguay de l'Université de Sherbrooke (absente de la photo : Anne Hurtubise)

Le prix Bâtisseurs communautaires est remis aux Comités multisectoriels de la MRC du Granit. En 2019, ils se sont démarqués par leur créativité, particulièrement pour la création de l’immeuble à vocation mixte le Concerto. Il s’agit d’un milieu de vie dynamique, générateur d’activités sociales, communautaires, économiques et porteur d’opportunités pour la MRC du Granit.

D’avant en arrière : Monique Phérivong Lenoir, DG de la CDC du Granit, Janot Gosselin, conseiller municipal à Lac-Mégantic, Valérie Couture, DG de la Constellation du Granit et Mireille Chabot, DG du CPE sous les Étoiles

Centraide Estrie tient à féliciter les lauréats des 5 prix reconnaissance et à remercier les bénévoles du conseil d’administration, du cabinet de campagne, des autres comités ainsi que les responsables de campagne en milieux de travail. « Nous sommes très chanceux de pouvoir compter sur des partenaires dévoués comme eux! La distanciation physique et le confinement ne doivent pas être synonymes d’isolement. Ensemble, on peut agir ici, avec cœur, peu importe les circonstances. », conclut Mme Wolfe. Le vidéo reconnaissance peut être visionné sur la page YouTube de Centraide au https://youtu.be/BstPFl9nYLw.

— 30 —

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebook et LinkedIn.

Source :
Marie-Hélène Wolfe
Directrice générale

Contact :
Caroline Falcão
Conseillère aux communications et marketing
819 569-9281, poste 228 communications@centraideestrie.com

Les Centraide du Québec lancent un vaste appel à la générosité pour les populations vulnérables

Sherbrooke, le 9 septembre 2020 — Un vaste appel au soutien des personnes vulnérables est lancé aujourd’hui par les Centraide du Québec qui démarrent leur campagne de collecte de fonds dans 18 régions sous le thème « Ici, avec cœur ». Ce grand mouvement de solidarité représente un soutien essentiel pour les 1 500 organismes communautaires associés à Centraide qui offrent des services de première nécessité à plus de 1,5 million de Québécois.es.

« Le confinement des derniers mois est lourd de conséquences : pertes d’emplois, hausse du prix des denrées, stress, etc. Cette nouvelle réalité fait en sorte que les organismes qui viennent en aide aux personnes les plus vulnérables sont eux-mêmes dans une situation précaire. La campagne de collecte de fonds qui démarre aujourd’hui et qui se termine à la fin décembre est donc décisive. Centraide, par son expertise sociale et sa connaissance du milieu, est plus que jamais pertinent », a mentionné Marie-Hélène Wolfe, directrice générale de Centraide Estrie.

Les Québécois.es invités.es à poursuivre leurs efforts de générosité

Selon un sondage Léger réalisé en juillet pour l’Institut Mallet, les Québécois.es ont été généreux.euses depuis le début de la pandémie et ont donné à 71 %. Au cours des six prochains mois, 78 % avancent une intention de faire un premier don, ou un don supplémentaire.  Nous vivrons des moments cruciaux pour la survie du milieu communautaire. Ce dernier vient en aide aux personnes vulnérables, dont la fragilité est exacerbée par la crise, et à ceux et celles qui ont soudainement basculé dans la précarité. Nous devons poursuivre cet élan collectif de générosité.

Il faut dire que le taux de chômage est demeuré à près de 10 % en juillet et les demandes dans les banques alimentaires sont source d’inquiétude alors qu’elles ont jusqu’à triplé dans les derniers mois. Les personnes vulnérables ont été particulièrement touchées par la crise sanitaire, sociale et économique. La COVID-19 a creusé davantage les inégalités sociales déjà existantes. Par ailleurs, la situation a aussi mis en lumière la précarité dans laquelle vivent beaucoup de travailleurs.euses pauvres, pourtant essentiels.les à notre société. S’ils.elles parvenaient avant la crise à combler leurs besoins de base, nombreux.ses sont ceux et celles qui ne peuvent plus joindre les deux bouts. Un nombre croissant de personnes ont besoin du soutien du milieu communautaire et les problèmes sociaux auxquels elles font face se sont aggravés.

Un réseau d’entraide prêt à répondre aux défis

Face à la crise, les Centraide du Québec ont répondu présents. Des fonds d’urgence ont été créés partout dans la province. Les différents paliers de gouvernement, ainsi que des fondations reconnues, des entreprises et des donateurs.trices ont fait confiance à l’expertise de Centraide pour allouer les fonds là où se trouvent les besoins.

Les Centraide du Québec ont démontré leur connaissance des besoins sur le terrain et leur rapidité pour verser les sommes aux organismes. Grâce à cet appui, ces derniers ont pu revoir à vive allure leurs services et leur fonctionnement pendant la crise. Plusieurs d’entre eux sont cependant restés fragilisés et sont inquiets pour l’avenir. La majorité des organismes connaissent un manque à gagner, doivent revoir leurs opérations, soutenir des dépenses reliées aux nouvelles normes sanitaires et faire face aux besoins qui explosent.

La campagne 2020 des Centraide comportera son lot de défis, mais ensemble nous pouvons agir ici, avec cœur, et faire une différence dans nos communautés. Plus que jamais, le réseau des Centraide compte sur le soutien et la générosité de ceux et celles qui peuvent donner pour appuyer l’indispensable filet social que représentent nos organismes communautaires.

Un lancement estrien différent

Dans le contexte actuel de crise, Centraide Estrie organise un lancement de campagne différent des années précédentes. Plutôt que de tenir une conférence de presse, l’équipe et les membres du cabinet de campagne iront donner du temps à la Chaudronnée de l’Estrie pour le service du dîner de 11h00 à 13h30. « C’est important de soutenir nos organismes partenaires en ces temps difficiles.  En ce début de campagne, nous faisons appel à la générosité de ceux et celles qui sont en mesure d’aider, des grands donateurs, des fondations et des entreprises de l’Estrie », explique M. Ismael Sondarjée, président du cabinet de campagne et spécialiste principal des marchés particuliers à la Banque de Montréal.

– 30 –

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebook et LinkedIn.

À propos de Centraide : Toutes les régions du Québec sont desservies par les Centraide et chacun d'eux recueille des dons sur son territoire pour les y investir afin d'agir sur la pauvreté et l'exclusion sociale. Les Centraide soutiennent environ 1 500 organismes et projets communautaires qui viennent en aide à près de 1,5 million de personnes au Québec.

Renseignements :

Caroline Falcão, conseillère aux communications et marketing, Centraide Estrie
819 569-9281, poste 228, communications@centraideestrie.com

Annick Gagnon, conseillère relations publiques, Centraide du Grand Montréal
514 288-1261, poste 242, gagnona@centraide-mtl.org

Offre d’emploi – directeur/directrice philanthropique

Centraide Estrie est un organisme philanthropique ancré dans la communauté estrienne qui contribue à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables. Chaque année, plus de 120 000 personnes ont la chance d'être aidées par la redistribution de sommes. Centraide Estrie souhaite se positionner comme un expert social près des réalités de la communauté estrienne et impliqué pour produire des changements sociaux durables.

Vous avez de l'expérience dans le domaine philanthropique, vous vous démarquez par votre vision stratégique et avez une facilité à créer des liens?

C'est l'occasion parfaite de faire valoir votre expertise et de devenir un leader du développement social!

Description du poste :

Sous la supervision de la directrice générale, le directeur / directrice philanthropique aura comme mission de:

  • Concevoir et implanter des stratégies visant le développement des affaires et l'augmentation des revenus;
  • Veiller au bon fonctionnement de la campagne annuelle de souscription et la gestion qui en découle;
  • Apporter son expertise en collecte de fonds;
  • Diversifier les clientèles et prendre en charge les comptes majeurs;
  • Agir à titre de représentant auprès de nombreux partenaires actuels et potentiels;
  • Assurer la diversification des sources de revenus et le positionnement philanthropique de l'organisme

Plus précisément, la personne aura à sa charge 3 volets:

Campagne annuelle de souscription

  • Élaborer et mettre en œuvre un plan d'accroissement des ressources afin d'atteindre l'objectif financier déterminé;
  • Diriger l'ensemble du plan et des actions de campagne et en diffuser l'avancement au conseil d'administration;
  • Travailler en étroite collaboration avec le cabinet de campagne et son président;
  • Recruter, mobiliser, réunir et assister les bénévoles dans la sollicitation et les actions en milieu de travail;
  • Prendre en charge les campagnes en milieu de travail (CMT) avec la collaboration du coordonnateur de campagne afin de valider l'intérêt philanthropique et cibler les objectifs et les stratégies mises en place;
  • Offrir le soutien, l'encadrement et la formation aux bénévoles, incluant la compilation et les rapports de campagne.

Développement des affaires

  • Mettre en place des programmes pour diversifier les sources de revenus;
  • Cibler, planifier et solliciter le développement de nouvelles relations d'affaires;
  • Élaborer et mettre en œuvre le Programme de dons leaders;
  • Collaborer à la mise en œuvre de la politique et des activités de reconnaissance;
  • Entretenir la culture philanthropique au sein de l'équipe, des comités auprès des partenaires.

Administration

  • S'assurer de bien documenter les comptes clients;
  • Jouer un rôle de coordination des différentes étapes de traitement de dons avec les membres de l'équipe;
  • S'assurer d'obtenir les différents rapports nécessaires au suivi de l'évolution de la campagne et des campagnes centralisées;
  • Faire des suivis et de la reddition de compte de la collecte de fonds;
  • Encadrer le Coordonnateur de campagne;
  • Apporter son soutien à l'élaboration du rapport annuel à la communauté.

Compétence(s) et formation(s) requise(s) :

La personne recherchée devra être dotée d'une grande capacité de collaboration et d'un esprit d'équipe exemplaire tout en étant capable de générer des résultats finaux concrets.

Plus précisément, la personne devra posséder les compétences suivantes:

  • Baccalauréat en lien avec les fonctions;
  • Expérience démontrée en collecte de fonds philanthropiques;
  • Capacité à gérer plusieurs dossiers en simultané;
  • Faire preuve de rigueur;
  • Avoir un excellent sens de l'organisation;
  • Être à l'aise avec le volet représentation;
  • Capacité à établir des relations commerciales et décrocher des opportunités d'affaires;
  • Habileté pour le traitement et l'interprétation de base de données;
  • Connaissance du logiciel Prodon (atout);
  • Maîtrise du français et de l'anglais;
  • Désir d'avoir un impact social dans la communauté.

Conditions d'emploi :

  • Poste permanent à raison de 32,5 heures par semaine;
  • Nouveaux locaux et espace convivial;
  • 4 semaines de vacances;
  • Conditions salariales avantageuses;
  • Équipe engagée, solidaire et performante;
  • Environnement de travail stimulant et rempli de défis!

Ça vous intéresse? Cliquez ici pour postuler!

69 projets estriens soutenus par le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire

Sherbrooke, le 27 août 2020 – Centraide Estrie et la Fondation communautaire de l’Estrie sont fières d’annoncer qu’elles ont soutenu 69 projets pour un montant total de 1 383 317 $ dans le cadre de l’enveloppe estrienne du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC). Les listes complètes des projets financés par Centraide Estrie et la Fondation communautaire de l’Estrie sont disponibles sur leur site web respectif au www.centraideestrie.com/covid-19/ et www.fondationcommunautairedelestrie.com.

Rappelons que le FUAC a été annoncé par le gouvernement du Canada le 21 avril dernier et est administré en collaboration avec Centraide United Way Canada, les Fondations communautaires du Canada ainsi que la Croix-Rouge canadienne.  Ce fonds vise à soutenir les organismes qui adaptent leurs services de première ligne afin de répondre aux besoins des personnes vulnérables pendant la pandémie de COVID-19.

Dans les trois derniers mois, Centraide Estrie et la Fondation communautaire de l’Estrie ont donc reçu et analysé des dizaines de projets répondant à des besoins variés comme l’aide alimentaire, le soutien à la santé mentale et la réussite éducative. Mentionnons toutefois que les deux organisations avaient des processus et des critères décisionnels différents.

« Centraide Estrie disposait de 783 167 $ à investir par le biais du FUAC. Grâce à ces sommes, ce sont 44 organismes communautaires qui ont reçu une aide financière pour poursuivre leur précieux travail.  Les projets sont actuellement en cours et ils se termineront pour la plupart à l’hiver 2021. Un immense merci à tous ces organismes et au gouvernement du Canada de nous permettre de garder nos communautés fortes », explique M. Yves Jodoin, président du conseil d’administration de Centraide Estrie.

« La Fondation communautaire de l’Estrie a distribué un montant de 600 150 $ en subvention à 25 organismes de bienfaisance de la région. Ces organisations culturelles, communautaires et éducatives pourront ainsi s’adapter et continuer d’aider les populations les plus touchées par la COVID-19. Cette expérience nous aura permis de constater les nombreux besoins et enjeux du milieu, mais aussi la solidarité, la créativité et l’engagement de tous ceux qui œuvrent à l’action communautaire estrienne », affirme madame Véronique Bisaillon, vice-présidente du conseil d’administration de la Fondation communautaire de l’Estrie.

« Le besoin pour les services des organismes de bienfaisance et sans but lucratif est aujourd’hui plus grand que jamais en raison de la pandémie de COVID-19. En même temps, ils font face à une pénurie de dons et un manque de bénévoles. Le gouvernement du Canada est heureux de soutenir ces organismes par l’entremise du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire afin qu’ils puissent continuer à aider les Canadiens vulnérables pendant cette crise », a dit l’honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement.

« Depuis le début de la pandémie, nos organismes communautaires sont au front et subissent de plein fouet les conséquences de la COVID-19 sur leurs activités et les services à la population. L'aide du gouvernement fédéral déployée via ce fonds d’urgence et administrée par des partenaires solides tels que Centraide Estrie et la Fondation communautaire de l'Estrie, vise à reconnaitre l'apport décisif qu'ont nos organismes locaux sur la communauté en cette période difficile. Notre soutien à l'échelle du pays se traduit dans la région par des investissements importants de près de 1,4 million de dollars pour une soixantaine d'organismes de chez nous, ici dans les Cantons-de-l'Est », conclut l’honorable Marie-Claude Bibeau, députée de Compton‒Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

— 30 —

 

 

 

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebook et LinkedIn.

À propos de la Fondation communautaire de l’Estrie : Depuis 2002, la Fondation communautaire de l’Estrie (FCE) assure la pérennité de l’action communautaire dans son milieu par le regroupement de fonds permanents de dotation dont les revenus sont destinés à l’amélioration de la qualité de vie de la collectivité. La Fondation regroupe vingt fonds dédiés à des organismes des secteurs caritatifs, humanitaires, culturels et environnementaux de l’Estrie. La Fondation fait partie du regroupement des Fondations communautaires du Canada qui compte au-delà de 190 fondations à travers le pays, dont 9 au Québec.

Contact :  
Kimberly Luce
Adjointe de circonscription-communications
819-571-8926
marie-claude.bibeau.c1@parl.gc.ca

Centraide Estrie investit plus de 1,3 million $ dans ses programmes réguliers

Sherbrooke, le 8 juillet 2020 – Malgré la crise actuelle, Centraide Estrie poursuit sa mission de base et est fière d’annoncer qu’elle investit 1 334 778 $ dans ses programmes réguliers. En tout, ce sont 68 organismes, 11 concertations et 11 programmes qui bénéficieront de ces sommes dans la prochaine année. « La COVID-19 occupe beaucoup d’espace dans nos vies. Cependant, des milliers d’Estriens avaient besoin de soutien avant la pandémie et en auront besoin après celle-ci.  Notre mission de base est toujours essentielle pour que les organismes poursuivent leur travail », explique M. Yves Jodoin, président du conseil d’administration de Centraide Estrie.

Le Programme d’aide aux organismes compte pour la majeure partie des investissements de Centraide Estrie, soit 910 765 $. Les 68 organismes communautaires qui en bénéficient reçoivent des subventions afin de financer leur mission de base. Tous les organismes soutenus doivent s’inscrire dans l’un des 4 champs d’action ciblés : soutenir la réussite des jeunes, assurer l’essentiel, briser l’isolement social et bâtir des milieux de vie rassembleurs.

Retour sur la campagne 2019

Les sommes investies dans les organismes ont été amassées à l’automne 2019 et au début de 2020 auprès de milieux de travail et de leurs employés, de fondations ainsi que de donateurs de la collectivité. « La campagne Centraide est l’affaire de près de mille bénévoles. Je veux rendre hommage aux membres de nos comités et à ceux qui s'occupent des campagnes en milieux de travail. Grâce à eux, nous pouvons continuer à améliorer des milliers de vies, ici, en Estrie », affirme M. Ismael Sondarjée, président du cabinet de campagne et spécialiste principal des marchés particuliers à la Banque de Montréal.

Centraide Estrie a été très proactif dans les derniers mois en lançant son Fonds d’urgence et de relance communautaire COVID-19. Toutefois, l’action de Centraide va bien au-delà de la crise actuelle et elle vient tout juste de publier son rapport annuel 2019-2020.  Vous pouvez d’ailleurs y consulter la liste complète des organismes, concertations et programmes financés au https://centraideestrie.com/rapport-annuel-19-20/.

— 30 —

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebook et LinkedIn.

Source :
Marie-Hélène Wolfe
Directrice générale

Contact :
Caroline Falcão
Conseillère aux communications et marketing
819 569-9281, poste 228
communications@centraideestrie.com

Centraide Estrie soutient 16 projets pour les aînés grâce à son Fonds d’urgence et de relance communautaire

Sherbrooke, le 3 juin 2020 – Depuis le lancement de son Fonds d’urgence et de relance communautaire il y a près de 2 mois, Centraide Estrie a amassé près de 1.3 million $. Dans le contexte actuel de crise de la COVID-19, plusieurs groupes de personnes sont particulièrement isolés et vulnérables. C’est notamment le cas des personnes aînées.

C’est pourquoi le fonds d’urgence de Centraide Estrie a pu compter sur l’apport financier du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) pour un montant de 97 548 $. En effet, le 29 mars dernier, le gouvernement du Canada a confié à Centraide Estrie la responsabilité d’administrer cette enveloppe spéciale. De plus, un partenariat de 23 467,50 $ a été conclu avec Aide aux Aînés Canada afin d’accorder un complément d’aide financière à certains organismes. Sur les 39 organismes soutenus par le fonds d’urgence de Centraide à ce jour, il y en a 13 qui ont reçu des sommes de ces programmes (pour 16 projets différents). Pour consulter la liste des organismes soutenus, cliquez ici.

« Les projets financés couvrent un vaste éventail de services pour les aînés. De la livraison de repas avec les popotes roulantes en passant par des appels personnalisés et des trousses d’activités, les organismes font preuve de beaucoup de créativité pour soutenir nos aînés dans le contexte actuel », explique M. Yves Jodoin, président du conseil d’administration de Centraide Estrie.

« La distanciation physique est essentielle pour protéger les aînés de la COVID-19, mais cela risque de les isoler de leur communauté. C’est pour cette raison que le gouvernement du Canada est fier de collaborer avec Centraide Canada pour aider à répondre aux besoins des aînés pendant ces moments difficiles. En ciblant l’expertise locale, ce financement permet d’offrir un soutien adapté aux besoins uniques des aînés à travers du pays.  Tandis que nous travaillons tous ensemble pour aplatir la courbe et ralentir la progression du virus, le gouvernement soutient les Canadiens à toutes les étapes », déclare l’honorable Deb Schulte, ministre des Aînés.

« C'est avec fierté que notre gouvernement a confié au réseau Centraide la responsabilité d’administrer les sommes allouées dans le cadre de l’enveloppe spéciale du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés. Avec l’expérience reconnue de Centraide Estrie, ces fonds permettront d’appuyer les besoins spécifiques des aînés qui diffèrent grandement d'une région à l'autre du pays, en plus de mettre en valeur le travail effectué par nos organismes communautaires locaux auprès de nos aînés », affirme l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et députée de Compton-Stanstead.

Des sommes toujours disponibles

Bien que les montants du PNHA et du programme Aînés Debout ! soient déjà complètement investis, des sommes sont toujours disponibles dans le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC), et ce, même pour les clientèles aînées. Le FUAC est financé par le gouvernement du Canada, mais est administré par Centraide Estrie dans la région.  Les organismes sont donc invités à déposer leurs demandes au www.centraideestrie.com/covid-19/demande-financement-fonds-urgence/. De plus, pour connaître les organismes soutenus par le fonds d’urgence à ce jour, rendez-vous au www.centraideestrie.com/covid-19/.

— 30 —

À propos de Centraide Estrie : Centraide Estrie mobilise le milieu et rassemble les ressources afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies et vulnérables, et ce, en partenariat avec les organismes communautaires engagés directement avec ces clientèles. Consultez le site web pour en savoir plus : www.centraideestrie.com ou suivez-nous sur Facebooket LinkedIn.

À propos du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) : Le Programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) verse des subventions et des contributions pour des projets qui visent à améliorer le bien-être des aînés et à favoriser leur inclusion sociale. Afin d’offrir des services essentiels et immédiats aux aînés qui subissent les impacts de la COVID-19, le gouvernement du Canada octroie 9 millions de dollars dans le cadre du PNHA qui seront distribués par l’entremise du réseau de Centraide Canada. Ces fonds aideront les organismes à fournir un soutien aux aînés touchés par la COVID-19.

À propos d’Aînés Debout ! : Aînés Debout !  (Seniors Can!) est une initiative d'Aide aux Aînés Canada conçue pour aider les personnes âgées à faible revenu du Canada à éviter l'isolement et la solitude et à s'engager plus pleinement dans leur communauté. Pour en savoir plus, consultez le www.helpagecanada.ca.

 

 

 

Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés.

Source :
Marie-Hélène Wolfe
Directrice générale

Contact :
Caroline Falcão
Conseillère aux communications et marketing
819 569-9281, poste 228
communications@centraideestrie.com